Négociation salariale 2018 Venez-vous informer ici sur les négociations en cours…

Les revendications

Salaires et primes
  • Intégration des primes dans le brut (Agent de maitrise, ouvriers, employés) En négociation prochaine réunion le 02/05/2018
  • Augmentation de salaire de 5 % pour toutes les catégories. En cours de négociation le 02/05/2018
  • Harmonisation des statuts, des salaires et coefficients Refuser
  • Etablir une grille de salaire pour les cadres et agents de maitrise GEPPMM en sept.2018
  • 13ième mois pour les cadres et agents de maitrise Refuser
  • Prise en charge des jours de carences lors d’arrêt maladie pour les ouvriers, employés Accepter après 10 ans d’ancienneté uniquement sur les deux jours conventionnels plus de détails le 02/05/2018
  • Prime entretien tenue de travail Refuser
  • Réévaluations de la rémunération des jours fériés à 300 % Refuser
  • Calculer l’ancienneté sur le salaire de base Refuser
  • Intégration des dernières indemnités différentielles au delà de 100 euros Accepter
  • Augmentation du ticket restaurant à 9€ Accepter
Organisation de temps de travail et formation
  • Intégration du temps de pause au temps de travail pour les travailleurs de nuit Refuser
  • 20 minutes de pause comptées comme travail effectif pour tous les agents de tri. Refuser
  • 5 jours Habillage déshabillage Refuser
  • Valoriser le passage de nuit en jour avec maintien de salaire Refuser
  • Négociation d’un accord sur la GEPPMM (avec l’urgence des passerelles métiers) 2018
  • Garantir à chaque salarié un déroulement de carrière fondé sur l’expérience acquise, l’ancienneté, la formation continue, l’élévation des qualifications. GEPPMM en sept.2018
  • La reconnaissance des compétences réellement mobilisées qui se distinguent de celles reconnues dans les fiches de poste GEPPMM en sept.2018
Avantages sociaux / accords
  • Augmentation de 3 jours « enfants malades » Refuser
  • Prise en compte des dimensions sociales et environnementales dans l’entreprise avec la mise en place d’atelier de réflexion sur la responsabilité sociétale Refuser
  • Prise en charge patronale à hauteur de 75 % pour les transports Refuser
  • Augmentation des Budgets œuvre social des comités d’entreprise Refuser
  • Allouer un budget pour l’amélioration des conditions de travail avec pour objectif la diminution des accidents de travail Refuser
  • Négociation d’un accord sur l’exercice du droit syndical Refuser
  • Prise en charge du covoiturage Refuser
  • Prise en charge de la location de vélo électrique Refuser
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *